Fulminer, gueuler, tempêter

Source:  Google
Voici le texte que j’écrivais en juin 2016 sur mon ancien blogue.  Suite à cette gueulante, j’ai décidé de me « partir » un blogue.  
plume
Source: Google
Tantôt, je suis tombée sur un article d’une ontarienne sur les plaisirs de fulminer, gueuler, tempêter quand on est une baby-boomer et qu’on dépasse la soixantaine.
 
J’ai tellement apprécié son texte que je me suis abonnée à sa page www mais aussi à sa page Facebook.
 

Elle trouve les mots pour décrire notre déplaisir de rider, de vieillir, de faire les choses moins vite qu’autrefois.

 
En même temps, elle nous dit que nous ne devons pas nous résoudre à disparaître, à devenir silencieuses.
 
Il y a aussi un passage de son blogue qui nous invite à célébrer nos points positifs au lieu de toujours nous concentrer sur ce que nous jugeons comme étant négatif.  Et voici donc la « mission » de mon blogue actuel.
 
(Je voudrais bien écrire aussi bien qu’elle. Ca viendra.)
 
Alors, pour ceux et celles qui lisent l’anglais, je vous ai copié le lien ci-haut. Bonne lecture.
 
P.S.:  Ah oui!  J’oubliais… je cherche désespérément des blogues, des pages, des sites sur les femmes de 50 ans et plus qui parlent d’autre chose que la chirurgie plastique ou les varices… Si vous en trouvez, svp me transmettre les liens.
 
Je suis à la veille de m’en partir un de blogue sur les femmes de mon âge qui sont dans la soixantaine et qui en elles, se sentent 32 ans!
 
Have a great day.  Bon samedi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s