Ai-je suffisamment d’argent? 2e partie

2e partie:

Alors, voilà, quels sont nos véritables besoins?  Nos désirs, nos choix, nos rêves?

Bien sûr, tout le monde est au courant de la fameuse pyramide de Maslow.  Je me permets de la reproduire ici afin de nous servir d’aide-mémoire:

Besoins physiologiques

Evidemment, certaines d’entre nous se retrouvent à la base même de la pyramide. C’est à dire que pour raisons de malchance, de perte d’emploi, de pauvreté chronique ou comme plusieurs veuves, de conjoints n’ayant pas fait de testament ou les ayant laissées avec des dettes sérieuses, elles se retrouvent avec des revenus ne leur permettant pas de manger à leur faim, de porter des vêtements chauds pour se prémunir de l’hiver ou pire, elles se retrouvent dans la rue.  Car avec $9,000 et des poussières comme revenu annuel… on comprend que sans aide extérieure, il leur est difficile de combler les besoins les plus fondamentaux nécessaires à leur survie.

Crédit:  Cyberrentals.com

Besoins de sécurité

Bon, un coup qu’on a un toit sur la tête, qu’on n’a pas faim, soif, qu’on dort bien, que nos besoins physiques primaires sont comblés, on peut passer à autre chose.
Sauf qu’encore une fois, certaines ont dû fuir un environnement instable, milieu familial ou conjugal où régnait la violence et bien d’autres choses encore.

Crédit:  Lifehack.org
Besoin d’appartenance
Nous avons toutes besoin d’amitié, d’amour que ce soit dans un couple, une famille ou dans un groupe. Besoin d’appartenir à un groupe, à une association, à un peuple, à un pays.

Crédit:  Pinterest

Besoin d’estime

Nous avons besoin du regard appréciatif et bienfaisant de l’autre, des autres.  Si nous n’avons pas ce OK de nos semblables, nous aurons l’impression que nous manquons d’estime de soi parce que veut, veut pas, nous existons comme animal social.  L’estime de soi passe assez souvent par le regard et les paroles que les autres ont pour nous.

Crédit:  Pinterest – (Traduction:  Dans une société qui profite de tes doutes personnel,
t’aimer devient un acte de révolte)
Besoin d’accomplissement
Certaines d’entre nous auront réussi à combler ce besoin par le fait qu’elles furent de bonnes épouses, de bonnes mères, de bonnes filles.  D’autres comme moi, auront eu besoin de s’accomplir par un travail gratifiant qui a donné un sens à leur vie tout en leur permettant d’être utiles et de faire du bien autour d’elles, par exemple.
C’est le sommet de la pyramide.

Crédit:  lifeontheflycounselor.com
(Traduction:  Le succès n’est pas défini par combien d’argent tu fais
mais quelle différence tu fais dans la vie des gens.  Michelle Obama)Entrer une légende
La troisième partie de ce texte viendra nous offrir des pistes de réflexion sur ce que chacune d’entre nous a fait pour combler ses besoins tels qu’évoqués ci-haut.
Nous pourrons aussi réfléchir à ce que sont nos désirs, les désirs que la société veut que nous comblions et comment nous permettre de prendre de bonnes décisions face aux pressions sociales de consommation.
Pas trop découragées?  Alors, on passe à la 3e partie!
Re-bisous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s