Une amie nous raconte sa passion pour les voyages

Bonjour les amies,
 
Une amie à qui j’avais demandé de nous parler de sa passion des voyages, nous envoie un texte que je vous soumets avec plaisir.
 
Je vous le propose en trois parties et nous pourrons par la suite échanger sur le sujet, soit donnez vos impressions ou nous raconter les voyages que vous avez faits ou encore ceux que vous rêvez de faire.  Je vous livre en entier donc, la lettre de Gisèle qui a su meubler sa vie de beaux instants, de souvenirs mémorables. Bonne lecture:
Voilà, je me présente:  Gisèle, 66 ans, vivant seule avec ma petite chatte de 6 ans, secrétaire retraitée depuis 4 ans déjà !  Mon Dieu que le temps passe vite !!!!  Après avoir vécu 28 ans dans la magnifique ville de Québec, au mois de mai de l’année dernière, je suis revenue vivre dans ma ville natale :  Rimouski, dans la région du Bas du fleuve avec, justement, le fleuve à 3 minutes à pied de mon appartement et ses merveilleux couchers de soleil.
Au début de l’année 1971, j’ai vu une publicité à la télé d’une agence de voyages qui annonçait un voyage à Freeport dans les Bahamas :  299$.  Je m’en souviens encore comme si c’était hier.  Le prix comprenait le vol de Montréal, les transferts et l’hôtel.  Je suis partie toute seule à 20 ans, peu de temps avant d’avoir 21 ans, malgré le fait que je ne parle pas du tout anglais.  J’ai passé une très belle semaine et j’ai pogné la piqure.  Une moyenne piqure !!!!!
Après avoir fait quelques voyages avec ma sœur, en 1978, j’ai eu la chance de faire un stage en France avec l’Office franco-québécois pour la jeunesse.  21 jours et 2 jours de congé à l’intérieur de ce marathon de visites à Paris, Lyon, Nancy, Grenoble, Lyon et Paris.  Et là, c’est la piqure de l’Europe qui m’a pris !!!!!
                                                                           Maroc
J’ai voyagé beaucoup toute seule et avec ma sœur, jusqu’au début des années 1990 où je suis devenue en couple.  Jusqu’en 2006, nous sommes partis, soit dans le sud, soit en Europe.  Nous sommes même allés au Maroc pour 2 semaines et je dois vous dire que mon ex-conjoint a une peur bleue de l’avion.  Avec une Ativan, il était capable de faire les nombreuses heures de vols quand nous sommes allés également à Paris, en Espagne et en Angleterre.
Ah, l’Angleterre !!!!!  Avant ce voyage, j’étais allée passer 4 jours toute seule à Londres avant de quitter pour Salisbury où demeurent mon amie d’enfance et son mari Anglais depuis une vingtaine d’années, au moins.  En voyant mes photos, il a trouvé ça tellement beau qu’il a voulu venir avec moi et j’y suis retournée pour 9 jours.  À Londres seulement.
                                                                    Prague
En 2006, nous nous sommes séparés et j’ai voulu partir pour Prague, toute seule, mais en groupe.  J’avais besoin de me retrouver et, voyager en groupe, me donnait la chance de ne pas m’occuper de rien.  J’ai choisi ce voyage car nous avions des visites de suggérées le matin, nous avions tous les après-midis de libres.  Une excursion était proposée mais je voulais être seule, j’avais besoin d’être seule car la séparation a été très pénible suivie d’un cambriolage 3 mois plus tard.  Un voyage « émouvant » dans un certain sens…. Prague est encore mon coup de cœur européen.
Par la suite, j’ai alterné :  voyages dans le Sud et en Europe toute seule.  En fait, j’en ai fait 2 :  Bordeaux durant une semaine et, pour mes 60 ans et pour mon 60e voyage, je suis allée à Bruxelles et je me suis payée un très bel hôtel :  Marriott Executive, en apart’hôtel, une façon de voyager en Europe que j’aime beaucoup.  Le confort d’un appartement avec les services d’un hôtel.  Je suggère cette formule à tout le monde qui aime voyager et ne pas être pognés dans une petite chambre car on sait que les chambres, en Europe, sont très petites.  Un petit déjeuner à l’appartement, un petit goûter :  bouteille d’eau, barre tendre et autres dans un sac à lunch, dans le sac à dos….  Un sandwich dans un parc (j’aime beaucoup m’asseoir sur un banc, dans un parc et regarder les gens vivre), une collation en fin d’après-midi au retour et hop!  Resto pour le souper.
Fin de la 1ère partie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s