Etre heureuse en 7 bonnes habitudes

Aujourd’hui, j’aborde un sujet qui parfois fait grincer des dents certains sceptiques irréductibles. D’autres souriront d’un air entendu se disant:  « Bon, ça y est, Denise va tenter de nous convaincre des bienfaits du nouvel-âge! »
 
Bien oui et non.  C’est que plus le temps passe, plus certains trucs et idées issues de la période « New Age » et même de la spiritualité des âges anciens se révèlent de très bon conseil. Alors, allons-y et choisissons ce qui fait notre affaire. Je vous invite donc à faire un petit bout de chemin avec mon article ce matin.
 
Vos commentaires et suggestions sont toujours bienvenus.
 
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
Bonjour à vous toutes,
Selon les psychologues, l’aptitude au bonheur serait due à notre héritage familial et génétique (50%), à notre situation sociale (10%) et à notre effort personnel (40%). Nous n’avons pas la capacité de maîtriser les deux premiers facteurs mais avons un contrôle total du dernier.  Voici donc 7 rituels vers la joie et le bonheur que nous pouvons adopter dès maintenant.
1. La gratitude, la reconnaissance
Apprécier ce que nous avons nous permet d’expérimenter des émotions positives régulièrement.
Il y a plusieurs années, j’ai découvert l’auteure Sarah Ban Breathnach et ses magnifiques livres sur la gratitude et la joie de vivre.  Je vous recommande entre autres, son premier livre sur le sujet:  « L’abondance dans la simplicité ».  C’est un petit trésor pour nous faire prendre conscience de la richesse que nous avons et dont trop souvent, nous ignorons même l’existence.
Etre reconnaissantes nous ouvre la porte à de meilleures relations, améliore notre santé mentale et physique, réduit les comportements agressifs et améliore les chances que nous ayons une meilleure estime de nous-même.  En résumé, nous devenons plus ouvertes, plus agréables et plus plaisantes à fréquenter.
Je vous suggère également ces deux volumes de la même auteure sur l’art de la gratitude et de la joie ici et maintenant.
2. Faire de l’exercice
Plusieurs d’entre nous sommes déjà au courant que faire de l’exercice dégage des endorphines qui nous rendent joyeuses.  Toutefois, quand nous pratiquons un sport ou faisons un exercice particulier, notre corps libère aussi du cortisol.  Le cortisol a une fonction particulière:  c’est une réponse au stress ou à la peur. Lorsqu’il est libéré, il nous permet d’être plus calmes et plus contentes, je dirais même euphoriques.
Ca ressemble drôlement à ce que j’éprouvais hier quand je ramassais les feuilles…
Au fond, pour profiter de ces bienfaits chimiques naturels, nous n’avons besoin que de 20 ou 30 minutes d’exercice. Bien sûr, il nous est aussi suggéré de nous engager dans des exercices ou sports que nous aimons plutôt que de répéter la même séquence d’exercices tous les jours.
 
3. Bien s’alimenter
Bon. Ça, nous le savions déjà. Mais un gentil aide-mémoire ne peut pas nuire, n’est-ce pas?
Les études scientifiques ont démontré qu’il y aurait un lien entre notre alimentation et notre santé mentale et la plus grande utilisation du sucre, des aliments transformés. Une telle surabondance aurait, à tout le moins partiellement, une incidence sur les problèmes de santé mentale comme la dépression, l’anxiété etc.
Autant que possible, essayons de nous alimenter simplement et ne soyons pas trop sévères si nous suivons un programme alimentaire (qu’on appelle une diète… ce qui ressemble drôlement à disette – famine!).  Il serait bien que nous évitions aussi les aliments transformés.  Notre cerveau a besoin de demeurer sain, en santé. N’est-il pas le siège de nombreuses fonctions importantes et vitales telles les diverses étapes du sommeil ainsi que de nos émotions?
En prenant soin de notre cerveau, nous nous assurons de vivre moins de stress. Et si nous vivons des situations où notre état mental et émotionel sont mis à rude épreuve, l’effet en sera diminué si nous prenons soin de bien nous alimenter.
 
A ce sujet, j’ai trouvé un article du Dr. Mehmet Oz sur les aliments à consommer pour éviter l’Alzheimer et autres problèmes mentaux.  Je vous en traduirai les grandes lignes cette semaine.
4. Augmenter sa pleine conscience par la méditation
En psychologie, il y a un concept assez récent qui se nomme « mindfulness » en anglais et « pleine conscience » dans notre langue.  La pleine conscience relève du bouddhisme qui demande que nous portions attention et soyons entièrement investies dans la situation du moment.  (Ici et maintenant).  Ce concept nous aide à accepter qui nous sommes, ce que nous avons et à établir une meilleure communication avec ce qui nous entoure que ce soit la Nature, la faune, la flore, la famille, les voisins, les amis.
La pleine conscience est habituellement développée par la méditation.  Il est reconnu qu’il y a une contradiction entre notre moi actuel et notre moi idéal.  Les émotions négatives que nous éprouvons s’expliquent par la mauvaise opinion de notre moi actuel quand nous tentons trop vigoureusement de nous conformer aux attentes irréalistes de notre moi idéal.  La méditation est alors un outil nous permettant de combler l’écart entre la réalité et l’idéal, ce qui nous rend plus calmes, moins stressées, plus relaxes, plus accueillantes et ultimement, plus heureuses.
 
5. S’éloigner de la technologie
Quoi?  Non mais!  Il faut que je m’éloigne de mon ordi, de mon portable et vous de vos cellulaires?  My God!  Faut aussi limiter le temps passé devant la télé?
Focuser constamment sur des écrans dérange notre cycle de sommeil et réduit nos capacités de concentration sur ce qui est vraiment important.  En ignorant ou en débranchant périodiquement nos cellulaires, nos tablettes et autres appareils intelligents, nous passerons moins de temps sur internet et vivrons ici et maintenant.
6. Pensées positives s.v.p.
Ah la revoilà, celle-là!  La fameuse pensée positive!
 
Bon, on plonge…
La pensée positive est source de santé, de succès et de bien-être autant que le fait d’être en santé, d’avoir du succès et d’être heureuses nous amène à être positives. Bien que les pensées positives ne soient pas constantes dans nos vies, leur fréquence au fil du temps ne peut que favoriser nos relations personnelles ainsi que d’augmenter nos chances de réussite.
Les recherches indiquent que pendant que nous éprouvons du négatif, notre pensée se rétrécit et nos habiletés sont réduites.  En contre-partie, les émotions positives développent notre pensée et augmentent nos capacités.  Le résultat est un cycle de pensée positive, de succès, de santé et de bonheur.
J’avoue que ça ressemble un peu beaucoup au Nouvel Age.  Mais il ne nous en coûte rien de pratiquer le positivisme de temps à autres.  Cela peut même devenir une bonne habitude!
7. Propager la joie de vivre en aidant les autres
Ceux qui aident les autres peu importe la manière, que ce soit en donnant aux organismes de charité ou en faisant du bénévolat confirment vivre des émotions positives et une augmentation de leur estime de soi.  Ceux qui sont généreux de leur temps ou de leur succès se sentent plus connectés à leur communauté, ils et elles établissent des relations durables et solides avec leur prochain, sont plus optimistes, plus reconnaissants et contents et ont plus d’assurance personnelle.
S’investir dans sa communauté, dans son travail ou dans un projet, se sentir reliées aux autres, avoir une vision positive et être reconnaissantes de ce que la vie nous apporte tout cela est connecté directement sur notre bien-être et notre bonheur.
Concevoir le bonheur comme un cycle nous aide.  Plus nous aspirons à être heureuses, plus nous aurons du succès, serons en santé et joyeuses; plus nous serons en santé et plus nous réussirons, plus nous serons heureuses.
Ces 7 rituels sont efficaces pour nous aider à vivre plus pleinement et comme ils sont faciles à appliquer, quand nous en aurons fait des habitudes, nous serons alors en mesure d’en récolter les bienfaits.
Conversation:
Avez-vous une habitude, une méthode préférée vous rendant joyeuses? Que pouvez-vous faire aujourd’hui pour créer du positif dans votre vie? Comment avez-vous pratiqué votre gratitude aujourd’hui.  Partagez votre point de vue ci-bas.
 
(Tiré et adapté d’un texte de Janet Miller, une ancienne femme d’affaires, globetrotter et une coach de vie.  Elle écrit régulièrement, a un blogue et aide les gens à découvrir les joies simples de la vie.  Elle est aussi yogi et nutritionniste et passe beaucoup de ses temps libres à rechercher des trucs anti-âge pour aider les femmes à bien vieillir.)  
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s