Pour profiter pleinement de la vie, retour vers la nature! 

Se ressourcer par la nature

Bonjour,

Quand on y pense, nous vivons des temps étranges:  durant des millions d’années, nos ancêtres ont dormi sous les étoiles.  Nous dormons dans des boîtes de béton ou de briques.
Ils devaient chasser pour se nourrir et ne pas mourir de faim.  Ils allaient vers la nourriture.  Dans notre cas, la nourriture vient à nous!  Et nous devons nous battre contre l’obésité.
Nos ancêtres vivaient dans de petites communautés dont plusieurs étaient apparentés d’une manière ou d’une autre.  Nous vivons dans des jungles urbaines remplies d’étrangers.  Est-ce surprenant que parfois nous nous sentions seules et anxieuses?
Attention, je ne dis pas que vivre dans la nature est préférable à vivre dans une société moderne, urbaine.  Loin de là!  Mais en même temps, quand on observe l’environnement dans lequel nous évoluons, il est facile de comprendre pourquoi retourner vers la nature de temps à autres peut avoir des effets bénéfiques sur nous.
En fait, selon de récentes recherches, non seulement reprendre contact avec la nature est-il bon pour notre bien-être émotif mais, cela peut même nous aider à résoudre des problèmes.
Un tel retour à la nature peut avoir d’importantes implications pour qui veut profiter le plus possible de sa vie après 50 ans.  Premièrement,  profiter de la nature nous aide à nous libérer du stress, surtout pour les gens vivant dans les grandes villes. Deuxièmement, comme la plupart de nos inquiétudes et anxiétés proviennent de situations monétaires, relationnelles ou, ont des liens avec notre travail ou notre santé, l’élan, l’impulsion que la nature nous procure peut certainement nous aider à trouver des solutions nouvelles et créatives à nos problèmes.
Des idées pour profiter de la nature autour de nous
La bonne nouvelle dans tout ça?  Il y a beaucoup de manières de retourner et profiter de la nature.  Même si on vit en ville.  Voici seulement quelques exemples:
Si vous vivez près d’un parc ou d’un sentier pédestre, vous êtes « en business ». Vous n’avez alors qu’à décider combien de fois par semaine vous sortirez de la maison et l’inscrire sur votre calendrier pour ne pas oublier.
Sinon, il y a beaucoup d’autres options. Vous pourriez participer à un jardin communautaire, planter des fleurs devant votre maison ou faire pousser des plantes dans des jardinières sur votre balcon.  Jouer dans la terre m’apporte énormément de satisfaction et pendant que je plante mes fleurs, j’oublie les petits inconvénients de la vie.
Bien sûr, il y a aussi les jardins botaniques des grandes villes.  A Montréal, nous en avons un magnifique.  De plus nous avons des Parcs-Nature.  Dont un dans l’ouest de l’Ile qui nous permet de profiter d’une plage et d’un lac propre à la baignade.
Si vous cherchez quelque chose de plus social, pourquoi ne pas considérer un club de marche, un groupe de jardinage ou d’horticulture (au Jardin botanique de Montréal, il en existe de très intéressants) ou encore vous inscrire à un club d’observation d’oiseaux.
 
Conclusion:
L’air frais, les rires et  bouger sont les seuls remèdes anti-âge dont vous aurez besoin.
Comme pour beaucoup d’aspects de notre vie, le secret est de commencer avec un petit but, un petit pas. Quelque chose que vous savez pouvoir faire et qui vous plaît.  Vous n’avez pas à déménager à la campagne ou réorganiser tout votre appartement pour bénéficier de plus de temps dans la nature.  Aller marcher durant 10 minutes régulièrement fera plus pour votre corps et votre esprit à long terme qu’une semaine de yoga et de retraite intensifs à Bali, par exemple.
Discussion:
Quels sont vos moyens favoris de reprendre contact avec la nature?  Quel est le petit geste pouvez-vous prendre aujourd’hui pour ramener la nature dans votre vie?
(Traduit, adapté et inspiré d’un texte de Margaret Manning de « Sixty and me »)

2 réflexions sur “Pour profiter pleinement de la vie, retour vers la nature! 

  1. Nous avons déménagé à la campagne, à seulement 50km de Paris nous sommes au milieu des champs, dans une toute petite ville et loin des couloirs aériens, ligne de train et autoroute. De plus nous avons un jardin, j’ai commencé mes 1ères plantations, quelques fleurs et plus tard des plantes aromatiques.
    En 3 mois notre vie a changé, nous avons enfin trouvé le calme et je peux enfin jouer du piano sans déranger personne, sauf les petits oiseaux !

    Aimé par 1 personne

  2. Coïncidence: Il y a bientôt 15 mois, nous avons acheté une maison dans une banlieue tranquille au nord de la ville de Montréal. J’ai cessé de travailler il y a 3 ans et depuis, je prends la vie doucement, calmement, à un rythme humain, normal. Après avoir travaillé 42 ans au total, c’est une bénédiction de me retrouver dans une jolie maison avec piscine creusée et oiseaux qui piaillent le matin. Toutefois, ces temps-ci… la neige est tellement haute que nous voyons à peine la clôture de bois et les haies qui la bordent! C’est le Québec. C’est mon pays. Bonne journée.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s