Quand ceux que nous aimons souffrent… 

Texte écrit une semaine avant le décès de ma soeur.

                                 Ma soeur Diane en 1977 avec mon fils François-Etienne
Evidemment, je ne veux pas alourdir mon blogue avec mes chagrins personnels.
Je vous remercie toutes de m’avoir témoigné de si beaux souhaits et si douces prières pour ma soeur qui maintenant, espère cesser de souffrir bientôt.
Elle a commencé les soins de confort (palliatifs) hier mais, quand j’ai quitté l’hôpital en soirée, elle souffrait encore beaucoup.
                                                                    Diane à 28 ans
Il s’agit simplement pour nous toutes d’avoir, comme pour tous les parents d’amis et d’amies, une pensée ou une prière pour l’aider à faire la transition entre le plan terrestre et l’Autre Monde.
Je vais continuer ce blogue régulièrement.
Pour le moment, je vous laisse avec la phrase célèbre de Jésus:  « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés ».
A celles qui sont athées, si vous le voulez ayez une pensée douce pour une personne sans malice qui quittera la terre d’ici quelques semaines.
                                Diane et mon fils alors que le cancer commençait
son horrible travail.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s