Texte publié en 2016…

Promenade et prétexte pour profiter de l’été! 

Cet avant-midi, grande promenade sur le boulevard Gouin jusqu’au Complexe Cité-Rive où j’ai passé au bureau de poste. Ça ne me tentait pas d’aller au centre d’Achats Place Bourassa. Trop tentant de dépenser pour rien! Donc, une belle grande promenade sur un des plus beaux boulevards de Montréal.
Donc, énormément de travaux sur Gouin à partir de Lacordaire jusque vers Ozias-Leduc. Ils refont les trottoir d’un côté et l’asphalte de la rue. Sauf qu’étant donné que c’est un milieu riche, disons qu’ils ne font pas juste « patcher.
Tout près de Lacordaire, j’ai noté que la maison centenaire qui était habitée autrefois par un de mes anciens clients, vétéran et prisonnier durant la 2e Guerre Mondiale était en train d’être rénovée. Je sais que le Monsieur en question ou son épouse ont dû la vendre il y a un an. Ça m’a attristée de savoir qu’ils n’étaient plus là. Parfois, quand je promenais Tobi, ils jasaient avec moi et m’offraient un thé ou un peu d’eau. Du bon monde!
En me promenant, j’ai rencontre un monsieur qui va avoir 70 ans bientôt. Il habite dans une des résidences pour retraités. Il m’a dit que ça lui coûte vraiment trop cher et que lui et sa conjointe vont déménager dans un condo qu’il vient de s’acheter. Il va sauver $300 par mois.
Ensuite, en revenant, j’ai rencontré des amies de belle-maman qui s’en allaient en croisière… Elles m’ont demandé des nouvelles etc. Et je suis revenue lentement.

Il y a un Parc-Nature tout près, on l’appelle le Parc-Nature du Ruisseau de Montigny. J’aurais bien aimé aller y jeter un coup d’oeil mais, après une si longue marche… j’ai décidé que c’était assez.

Je me suis promis d’y retourner et d’aller marcher. Ce me semble un bien bel endroit pour profiter de la nature sur notre île.
L’autobus 48 ne passe qu’aux demi-heures dans ce coin-là.
Alors, j’ai remonté le boulevard Langelier, suis arrêtée chez Jean Coutu, vu le « Mail Langelier » qui est une pâle réplique de la Place Bourassa, en plus « cheap ».
Et me voici. A la fraîche, dans la maison et je ne ressortirai que pour étendre mon linge sur la corde…
Pour le moment, dolce farniente, dolce siesta!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s