Danse, danse… danse!

Je capote littéralement.


Durant des années. Well, depuis mes 15 ans donc 1966, j’ai toujours eu une manière de danser qui faisait dire aux filles qui m’entouraient que ce que je faisais n’était pas « ladylike », c’était TROP, c’était sexy, ça manquait de classe.


Alors, je restreignais mes mouvements, je faisais attention de ne pas trop en faire, avec mes bras, mes jambes, mes cuisses, mon derrière, ma taille etc… Il me fallait avoir de la classe, ne pas trop afficher ma sensualité. Il me fallait être une bonne fille.

Pourtant, quand j’avais pris un petit verre ou deux, cette féminité, cette sensualité ressortaient et je devais constamment me rappeler qu’une fille « bien », qu’une « bonne fille » ne dansait pas comme ça… J’étais jamais assez saoûle pour oublier ces restrictions!
J’ai 68 ans… Encore une raison de plus pour ne pas trop bouger ce beau bassin, ces fesses que j’ai et encore moins ces seins qui font de moi une femme et une mère, une compagne et une « too sexy for my body »!


J’écris tout ça parce qu’après avoir cherché si longtemps à trouver quelque chose qui ferait que je m’amuse tout en faisant de l’exercice pour me garder en santé et perdre les mausus de 5 à 10 livres que j’ai en trop, j’ai enfin trouvé.


Ne riez pas!!… 10 livres sur une fille de 5 pieds c’est comme 20 ou 30 livres sur une fille de 5pieds 7 pouces.


Bref, ce matin, je me suis inscrite à un défi de 30 jours gratuits sur Body Groove et je capote.


Tout ce que je restreignais dans mes mouvements de jambes, de bassin, de taille, de « derrière », de seins etc tout ça… c’est permis. Ca libère…


Tout ce que je me suis empêchée de faire depuis mes 16 ans, mes 25 ans, mes 45 ans etc plus… tout à coup… je peux le faire. Je peux ENCORE le faire. En souriant, en suant, en soufflant et j’aime ça.


Alors, fini pour moi le temps où je devais modérer mes transports…. (A remarquer qu’il n’y a jamais un gars qui est venu me dire que je devais faire attention à ma manière de danser!) Jamais.


Y a eu plusieurs filles et femmes par contre… Mais bon, ça c’est une autre histoire.
Alors, à partir de maintenant, je danse… En mautadit et si je perds du poids en même temps… Et si je me raffermis et que je suis plus de bonne humeur…
C’est pas mon chum ni moi qui allons nous en plaindre.
Bonne vie, bonne danse, bonne santé.

Conversation:

Et vous? Qu’en pensez-vous? Vivez-vous la même chose? Avez-vous déjà « fait attention » à votre façon de bouger sur une piste de danse, dans un bal, lors d’une fête?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s