NOUS SOMMES DES ENFANTS GÂTÉS

OUI, NOUS SOMMES DES ENFANTS GÂTÉS. LA RÉBELLION C’ÉTAIT DANS NOTRE ADOLESCENCE…MAINTENANT, IL EST PASSÉ LE TEMPS DE LA DÉSOBÉISSANCE CIVILE.

Je ne suis pas d’accord avec le texte que je partage plus bas.. J’ai 69 ans tout juste. Nous sommes en guerre contre un ennemi invisible. Ce confinement est l’occasion pour nous de faire un peu d’introspection, de méditer, de faire les choses qu’on remet toujours à plus tard (nos papiers importants par exemple, ou colliger nos photos et faire du ménage dans nos bébelles).

Pourquoi je dis cela: Parce que nous sommes en guerre et que l’ennemi est invisible. Et que si nous étions comme les juifs durant la 2e Guerre Mondiale pris dans un ghetto à Varsovie, le confinement nous paraîtrait encore bien pire.

Ah! vous me direz que ce n’est pas pareil. Eh bien expliquez-moi la différence. L’Ennemi ne se montrera pas à notre porte après nous avoir collé une étoile jaune sur le vêtement, nous avoir interdit de sortir de ce fichu ghetto. Il ne viendra pas nous chercher un beau matin pour nous faire monter dans un train à bestiaux pour nous mener vers la chambre à gaz.

Non.

Mais il va pouvoir nous tuer aisément, silencieusement, sans que nous ne le voyions venir. Pas de « Ashtung », pas de mitraillettes, de son de bottes cloutées sur les pavés. Pas de sifflement de train, pas de bruits de porte métallique qui se referme sur nous.

Non.

Silencieusement, sans que nous nous en rendions compte, par nos voisins, nos amis, notre famille, par nos petits-enfants qui nous manquent tant…. (jusqu’à ce qu’ils soient adolescents et que nous pleurions de ne plus les voir de toute façon parce que comme nos enfants, ils « ont leur vie à faire ». Et leur vie ne comprend pas appeler, visiter et prendre dans ses bras nos corps décrépits.)

Alors, je dis, que tant que le gouvernement Legault m’interdira de sortir, de prendre ma mère ou ma belle-mère dans mes bras, tant que je ne pourrai pas inviter la famille ou les amis à souper, que je ne pourrai pas aller au centre d’achats, visiter les musées montréalais ou danser à la Saint-Jean, je vais respecter le confinement.

Il en va de ma vie.

Et il est plus que temps à 69 ans que je développe encore plus ma vie intérieure.

Sur ce, bonne santé et patience tout le monde.

CA VA BIEN ALLER.

https://www.lesoleil.com/opinions/point-de-vue/reflexions-dun-confine-de-77-ans-5b7a6bcba5ba45ca3de1092d7d43c524?fbclid=IwAR1Efsr4fpuH3tw94fdxcoc_3JiLAG_IGAIZhElhppv_9F5KtNzCOeuSjgI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s