J’ai toujours le choix…

Avant de recommencer mon « workout », j’ai lu ceci ce matin:

« Chaque jour, nous avons le choix. Nous pouvons réagir négativement à ce qui nous est demandé ou décider de vivre dans un esprit d’abondance, de transformer le négatif en leçon de vie. Tout est dans l’attitude. Si je ne trouve pas de sens à ma vie et à mon travail, personne ne le fera à ma place. Si je ne reconnais pas la valeur du travail que j’accomplis en ce moment (…) personne d’autre ne le fera… »

Cette réflexion m’amène à m’interroger sur l’état d’esprit dans lequel j’ai longtemps considéré le rôle d’une femme à la maison comme étant un esclavage, déprécié par la société et les hommes en général.

Une de mes phrases préférées étant que je ne serais jamais l’esclave d’un homme, de personne… Et me rendant compte que veut, veut pas, cette job-là, on me l’a IMPOSÉE de façon assez subtile la plupart du temps.

Je me suis rebellée: je n’aime pas faire la cuisine, je déteste faire le ménage. Mais j’haïs encore plus avoir faim et vivre dans une maison sale et en désordre.

Conclusion: je l’ai toujours fait en rechignant. J’avais trouvé le truc toutefois: Mes deux premiers conjoints faisaient à manger si bien qu’ils auraient pu ouvrir qui son snack bar, qui son resto. Je n’ai pas choisi ces gars-là consciemment! Non, ils sont arrivés comme ça dans ma vie!

Quant à Sylvain, sa façon d’apprécier ma bouffe, que ce soit ma sauce spaghetti ou mon poulet grillé, mes petits desserts tout simples ou ma soupe aux légumes; toujours souriant et si quelque chose nécessitait d’être amélioré, il me le disait doucement, gentiment sans jamais me faire sentir incompétente… son attitude m’a aidée à aimer un peu plus préparer des petits plats.

Pour l’entretien de la maison, je n’ai pas eu à attendre que mon chum trouve ça cool! Je ne peux souffrir une maison où TOUT traîne et le désordre est mon ennemi… donc, je tiens ça propre. C’est important. Je ne suis pas maniaque du ménage toutefois. Mais, c’est essentiel à mon bien-être psychologique de dormir et vivre dans une maison aérée, lumineuse, une maison agréable à vivre pas « stagée » comme dans les émissions et magazines de décoration. Non plus qu’une maison qui aurait l’air d’une « soue à cochons ».

Donc, je le dis et le répète: tout est une question d’attitude, de perception face aux tâches ménagères. J’ai le choix de continuer à détester ça, à me fâcher parce que les hommes en général et le mien en particulier ont l’air complètement désarçonnés quand on leur rappelle qu’il faudrait réparer la clôture, repeindre une pièce ou encore de vérifier le contenu du frigo et du congélateur et de faire une liste pour la prochaine commande. Ou je peux décider que le choix que j’ai c’est de le demander gentiment, le rappeler sans me fâcher et faire le ménage en me disant que je « bénis » ma maison et que mon travail facilite la vie de tout le monde à commencer par la mienne.

Si entretenir, nettoyer une pièce comme le salon le transforme en lieu de calme, de paix où mon chum, moi-même, nos familles et amis savoureront le plaisir de se réunir, d’être ensemble… pourquoi pas…

Qu’en pensez-vous? Quelle est votre attitude face à vos tâches ménagères? Les voyez-vous comme une corvée? Sont-elles naturelles pour vous?

Allez, bonne journée!

2 réflexions sur “J’ai toujours le choix…

  1. Christian Marcoux

    Très bien écrit, ce texte… et questions très pertinentes, arrivé à un certain âge.
    Ma réponse est dans votre messagerie Facebook. Regardez dans « autres » si vous ne le voyez pas apparaître au premier coup d’œil. 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s