Liste de gratitude

Par les temps qui courent et qui nous dépriment trop souvent, j’ai pensé partager avec vous quelques-unes des choses pour lesquelles je suis reconnaissante aujourd’hui. Je ne sais pas pour vous mais quand je m’arrête pour réaliser le positif qui se passe dans ma vie, je me sens mieux presqu’automatiquement.

Ma lasagne à la viande: Hier, j’ai fait une belle grosse lasagne dans un grand moule de 13×9. Ma base est toujours ma sauce spaghetti à la viande agrémentée de fines herbes El-Mamya et d’un peu de vin rouge. Evidemment, j’ajoute du ricotta, de la mozzarella râpée et je termine toujours par du parmesan. Nous aimons que le dessus de la lasagne soit doré.

Mon épagneul américain, Mahdi, a marché au pas aujourd’hui. Bien sûr, je l’encourage avec des petites croquettes en guise de récompense. Si c’est ce que cela prend pour qu’il apprenne à marche à mes côtés au lieu de constamment se lancer à gauche et à droite, j’aurai réussi une partie de ma job d’humaine aimant les animaux. A noter que je le laisse parfois fouiner, sentir partout afin de lui donner une chance d’être un chien, pas juste un toutou de maison!

L’Hiver est enfin arrivé! Et Dieu qu’il a fait froid aujourd’hui! J’ai eu beau m’habiller chaudement, j’ai failli avoir des engelures en promenant mon chien cet après-midi. Une marche de 20 minutes mais qui m’a semblé être le double. Mon chien lui, avait l’air bien content de sa deuxième promenade. Il me semble que vers 14 heures, il faisait plus froid que ce matin à 7h30.

La santé que j’ai! Je remercie la Vie, Dieu, le Ciel, mes parents, moi-même pour la santé que j’ai! Ben oui! 69 ans et dans 4 mois, j’aurai 70 ans et je continue de dresser mon chien, de prendre des marches de 20-25 minutes deux fois par jour même par un froid polaire. Je danse quand je peux et en plus, il m’arrive dans une journée de faire une lasagne, un pouding aux petits fruits ou encore une soupe aux légumes et au poulet. Plus mon ouvrage de maison.

Je ne suis pas aussi énergique que ma belle-mère l’était à mon âge mais, j’ai l’énergie pour le faire. Et quand je ne peux pas, je fais une sieste!

Ma décision de m’instruire et de ne jamais dépendre financièrement d’un homme. Très jeune, je savais déjà que je ne voulais pas vivre la vie de ma mère. J’ai décidé très tôt de continuer mes études autant que je le pourrais et de me trouver un emploi qui me permettrait de vivre confortablement et d’avoir une retraite heureuse et calme. Et j’ai réussi. Je suis bien reconnaissante d’avoir eu cette intelligence et cette volonté-là.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s