Joyeux Noël!

Il y a des gens que le temps des Fêtes rend amers, cyniques ou pire. Il y a bien sûr des gens qui n’osent plus souhaiter Joyeux Noël Pour toutes sortes de raisons. Je ne suis évidemment pas du tout d’accord.Entre 1993 et 1997, il m’est arrivé plusieurs épreuves personnelles très pénibles et je ne vous parle pas des Noëls de mon enfance dans l’extrême pauvreté… disons qu’il m’est arrivé à diverses périodes de ma vie d’avoir de la misère avec le temps des réjouissances de Noël. J’ai passé sûrement au moins 2 ou 3 Noëls seule après une très difficile séparation. Les gens semblaient m’avoir oubliée et puis, je ne voulais pas imposer mon chagrin à qui que ce soit.

En 1993, lors de mon premier Noël seule, je me demandais comment je passerais au travers. Et une amie m’a dit: « Tu sais, Denise, Noël sera ce que tu décideras d’en faire! ». J’ai alors décidé de passer le temps des Fêtes du mieux que je le pourrais. Ca n’a pas été facile oh que non! Mais… Noël, ce n’est pas que commercial ou triste.

Il faudrait que certains des québécois qui refusent ce temps important retournent aux bons moments de leur vie. Il y en a eu! Même pour les plus malheureux. Surtout, il faut retrouver le message d’amour et d’espoir en l’avenir. Parce que Noël c’est une fête heureuse. C’est la fëte de l’enfantement, de la grossesse, de la naissance d’un petit bébé. C’est la fête de la maternité. Voyez-le comme ça.

C’est aussi la fête de la Lumière autant pour nous que pour les juifs ou les musulmans. C’est la fête du Renouveau, de la Nature qui va se réveiller, qui va reproduire de beaux fruits, de beaux légumes pour nous nourrir. C’est la fête de la Terre, notre mère à tous. C’est la fête qui précède le printemps, le temps béni où les oiseaux, les veaux et nos animaux familiers naissent… Où l’ours qui dort se réveillera et repartira à la recherche nourriture. C’est aussi le temps du repos, de la réflexion, du calme et du silence.

Finalement, c’est le temps béni pour rentrer en soi, se regarder comme dans un miroir et méditer, faire des plans, décider ce que nous allons faire du reste de nos jours qui viennent. Le temps de se rappeler aussi ceux qui nous ont quittés trop vite.

Alors, je vous souhaite un Joyeux Noël et j’en souhaite un à ma soeur Diane qui est parti le 7 avril ily a 5 ans et dont je n’entendrai plus jamais la voix rude mais douce à la fois. Joyeux Noël. Réjouissons-nous: Nous sommes vivants!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s